Des élèves allophones de premier et de deuxième cycles du primaire reçoivent du soutien linguistique d’élèves de troisième cycle dans le cadre de séances de tutorat hebdomadaires.

Description de l’initiative

TroisGarconsDeux écoles primaires de la commission scolaire des Trois-Lacs (celles accueillant le plus grand nombre d’élèves issus de l’immigration) ont instauré des séances régulières de tutorat dans le but de favoriser l’intégration linguistique, scolaire et sociale d’élèves de premier et de deuxième cycles. Ces périodes de tutorat permettent aux jeunes d’obtenir du soutien à l’apprentissage, mais aussi d’établir des liens privilégiés avec des élèves de troisième cycle de leur école avec lesquels ils sont jumelés.

Cette initiative prend différentes orientations selon l’école et, surtout, selon les besoins ciblés par les enseignantes responsables du déroulement des séances. Par exemple, l’une des écoles accueille un nombre restreint d’élèves nouvellement arrivés au Québec, mais on y compte de 30 % à 40 % d’élèves issus de l’immigration. Bien que ces élèves soient capables de communiquer en français, ils ont besoin de s’approprier la langue des consignes et des textes scolaires, et ce, dans toutes les disciplines. Par conséquent, la majorité d’entre eux fréquentent des classes ordinaires, mais requièrent un soutien linguistique d’appoint pour favoriser leurs apprentissages.

Faciliter la transition vers le secondaire

mentorsTOUS (2)Cette initiative peut aussi prendre la forme d’une collaboration primaire-secondaire. En effet, la direction d’une école secondaire peut, avec l’accord des directions d’écoles primaires à proximité, autoriser des séances de tutorat entre des élèves de sixième année et des élèves du secondaire. Dans un tel contexte, il est avantageux que les rencontres se déroulent à l’école secondaire et que les tuteurs soient inscrits en deuxième, troisième ou quatrième secondaire; ainsi, les tutorés ont la chance de se familiariser avec leur future école, d’en apprivoiser les lieux et de connaître au moins un élève à leur entrée au secondaire.

Téléchargez l’article completpdf (16)

Ressources

Personnes à consulter

Salima Dewany – Directrice de l’école Virginie-Roy
Denise Lapointe – Coordonnatrice de l’initiative
Deuxgarcons-Felix DeuxFillesRoses FILLESIPAD