Pour faciliter l’intégration des élèves immigrants nouvellement arrivés, l’école a travaillé avec un organisme communautaire afin de mettre sur pied le programme d’activités parascolaires J’arrive!, supervisées sur une base volontaire par des jeunes de l’école.

Portrait de l’école

École secondaire Calixa-Lavallée
Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, quartier Montréal-Nord
1428 élèves
82% d’élèves issus de l’immigration (1re et 2e génération)
32 langues, dont le créole, l’arabe, l’espagnol et le turc
119 élèves en francisation, dont 117 dans des classes d’accueil

 Origine de la collaboration avec l’organisme communautaire

Il y a plusieurs années, l’école Calixa-Lavallée a créé conjointement avec l’organisme communautaire Coup de pouce jeunesse de Montréal-Nord, dont la mission est de valoriser chez les jeunes l’engagement social bénévole, un programme de pairs aidants s’adressant aux élèves de première secondaire. Ces pairs aidants participent, entre autres, aux activités portes ouvertes de l’école et organisent des activités de transition au secondaire pour les élèves du troisième cycle des écoles primaires du quartier. Sur l’heure du midi, accompagnés d’éducatrices de l’organisme Coup de pouce jeunesse, ils accueillent des élèves de première secondaire, venus dîner, discuter, jouer à des jeux de société ou faire leurs travaux scolaires, dans un local de l’école secondaire, réservé à cet effet. Le programme recrute et forme une vingtaine de pairs aidants qui, selon leur engagement, peuvent se voir remettre différents prix de reconnaissance. En 2007, l’initiative J’arrive poursuit la collaboration avec l’organisme Coup de pouce jeunesse, en établissant un programme spécifique aux besoins des élèves issus de l’immigration, dans le but de favoriser le développement d’un sentiment d’appartenance et de sécurité chez ces derniers.

Description de l’initiative

L’initiative J’arrive ! a été créée afin de faciliter l’intégration des nouveaux immigrants âgés de 12 à 14 ans, qu’ils soient en classes d’accueil ou en classes ordinaires en apportant une attention particulière au sentiment d’appartenance et de sécurité chez ces élèves.

D’octobre à mai, ces jeunes se rassemblent, sur une base volontaire, un après-midi par semaine, de 15 h 15 à 17 h 15, pour participer à des activités organisées par Coup de pouce jeunesse de Montréal-Nord.

PhotoCSPI-2

Lors de l’activité « Exprime-toi! », les élèves ont confectionné des T-shirts.

Les activités sont dirigées par un intervenant de Coup de pouce jeunesse et une équipe d’adolescents bénévoles, idéalement des élèves de l’école ayant déjà participé eux-mêmes à J’arrive ! au moment de leur arrivée au Québec. Au début de l’année scolaire, les activités se déroulent le plus souvent dans un local qui leur est réservé et ont pour objectif de favoriser les échanges (par exemple, échanges sur le parcours migratoire des élèves, présentation de leurs pays d’origine, introduction à la fête d’Halloween, etc.). Puis, on convie les jeunes à des sorties sportives (patinage, raquette) ainsi qu’à des visites du quartier dans le but de leur faire découvrir les ressources et les services mis à leur disposition (poste de police, mairie, organismes jeunesse). La Direction des services aux communautés culturelles du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a permis de défrayer une partie du financement requis pour ces sorties, le recrutement des bénévoles, la coordination des activités et les coûts reliés aux activités à l’école. L’autre partie du financement provient du Regroupement écoles et milieux en santé de Montréal-Nord.

L’intérêt de l’initiative J’arrive ! tient au fait qu’elle permet d’initier les nouveaux immigrants à la culture de l’école, mais aussi à celle de leur pays d’accueil. Le fait de côtoyer des élèves qui ont fréquenté des classes d’accueil et qui ont acquis suffisamment de confiance pour se porter bénévole aide les nouveaux immigrants à se projeter dans l’avenir. Si les visites du quartier leur permettent d’explorer les ressources auxquelles ils ont accès, les sorties sportives, quant à elles, peuvent les inciter à pratiquer un sport d’hiver en famille ou dans le cadre d’activités parascolaires.

En plus de répondre aux objectifs de la stratégie d’intervention Agir autrement du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ce type d’activités s’intègre parfaitement au projet éducatif de l’école, qui consiste à assurer la santé et le bien-être des jeunes en partenariat avec la communauté. Il s’agit d’un bel exemple d’initiative qui tient compte des objectifs de différents programmes et met à profit une multitude de ressources.

Ressources

Personnes à consulter

  • Lucille Buist  – Conseillère chargée de la stratégie d’intervention Agir autrement (École secondaire Calixa-Lavallée)
  • Johanne Lacoste – Directrice (Coup de pouce jeunesse de Montréal-Nord)